{{{$data->nom}}}

Institut Xavier

Scène libre : Un étrange trio

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

Une fois la visite faite au Professeur Xavier et les affaires du nouveau déposé au dortoir le trio se dirigea vers le salon. Ainsi, ils pourraient et se poser au calme et faire plus ample connaissance. Mark inspira un grand coup, les discussions n’étaient pas son fort. Il ne pouvait s’empêcher de lâcher une ou deux remarques désagréable lorsqu'elles avaient lieu.

Il prit place sur un fauteuil et invita ses camarades à en faire de même. Puis il fixa le garçon non loin de lui.

“Au fait, c’est quoi ton prénom ? Tu ne nous as pas dit.” lui demanda-t-il.

0

RP posté le

Cette fois c'était certain, Lioran était bel et bien installé à l'Institut Xavier. Il avait sa chambre et ses affaires y étaient déposées. Il n'allait pas de suite se cloîtrer dans cet espace qui était sien et décida de continuer en compagnie de Mark et Eveline. Tous trois arrivèrent dans le salon où l'autre garçon prit place dans un fauteuil avant de lui demander son prénom. Cela était légitime.

L'intéressé préféra se balader dans la pièce et inspecter chaque décoration qui y figurait plutôt que de s'asseoir. "Je m'appelle Lioran. J'aurai du me présenter de moi-même mais maintenant c'est fait" répondit-il. Celui de qui venait la question l'intriguait. Il lui paraissait moins mauvais qu'au premier abord. Peut-être l'avait-il jugé trop tôt. La jeune fille attirait également son attention par le fait qu'elle ne parlait pas beaucoup.

"Il y a beaucoup de monde ici? Quelles sont les activités principales?" questionna-t-il ses deux compagnons après s'être arrêté devant un canapé.

0

RP posté le

Mark jeta un coup d’oeil à Aveline. Voyant qu’elle demeurait cloîtrée dans le silence il choisit de répondre.

“Original comme prénom ! ( il enchaîna ensuite : ) Les activités ici sont très variées tu le remarqueras bien vite. tout d’abord il y a les cours. Pas sûr qu’on puisse compter ça comme une activités, surtout avec les professeurs on se fait vite ch…

Il se reprit rapidement et continua l’air de rien :

- T’as les écuries pour les amoureux des chevaux, la bibliothèque pour les coincés. Enfin ceux qui apprécient la littérature et le calme. Il y a une piscine, un gymnase, un terrain de tennis si tu aimes le sport. Ah ! Il y a aussi une prof qui donnent des cours de pâtisserie ( et qui entre deux ressuscite des morts… ) ! Voilà c’est à peu près tout !

0

RP posté le

Silencieuse Aveline se contentait pour l’instant d’écouter la conversation entre les deux garçons. À l’entente de la dernière phrase de Mark ( la professeur qui ressuscite les morts) elle laissa échapper un rire discret. Puis, ses lèvres à nouveau closes elle détailla la pièce en louant le beau temps et ce calme qui imprégnait.
Elle se demandait pourquoi elle avait accepté la proposition de Mark. Elle qui d'habitude fuyait la présence des gens… Peut-être était-ce de la simple curiosité. Peut-être voulait-elle en apprendre plus sur ce Lioran. Il est vrai qu’elle se questionnait sur sa mutation, mais n’osait pas l’interroger. De plus ça restait une question futile, il était idiot de sa part et malpoli de vouloir connaître tant de choses sur les gens. À nouveau, elle rougit sans réelle raison.

0

RP posté le

Le garçon adressa un signe de tête approbateur à Mark quand celui-ci exprima son impression sur son prénom. Ce dernier commença alors à lui expliquer les différentes activités qui pouvaient être menées au sein de cette enceinte. Peu de celles qu'il lui cita inspiraient Lioran qui préférait passer son temps avec ses amis. Seulement il oubliait qu'il n'en avait plus.

Pour le moment, il se contentait d'en apprendre davantage sur l'école mais connaître un peu plus les deux individus ne lui déplairait pas. Pourtant, il s'était dit qu'il se cantonnerait à maîtriser son pouvoir. Il n'était pas là pour nouer des liens. Lorsque l'autre garçon termina, il lui sembla avoir entendu un léger rire venant d'Aveline. Il n'en était pas sûr mais cela le fit sourire et lorsqu'il regarda dans sa direction, il constata que ses joues étaient de nouveau passer au rouge.

"Difficile de s'ennuyer alors" répondit-il. "Et depuis combien de temps vous êtes ici?" demanda-t-il en ayant l'impression de les harceler de questions.

0

RP posté le

Comprenant que Lioran était aussi préoccupé par sa mutation, Mark eut un léger sourire. Lui aussi au début craignait de ne pas pouvoir contrôler son pouvoir. C’est pourquoi il jugea bon de préciser au nouveau venu :

“On a aussi des séances d'entraînement afin de contrôler nos mutations.”

Puis, il répondit à la question posée :

“Pour ma part ça fait presque deux ans que je suis ici. Aveline un peu plus de trois ans. Après en ce qui me concerne je suis déjà retourné chez mon père pour les vacances ou certains week-end.”

Il observa Aveline qui, silencieuse, ne pipait mot. Certaines familles refusaient de revoir leurs enfants une fois qu’elles étaient au courant de leur mutation. Plus que tout, il plaignait cela. Certes, la plupart du temps les mutants étaient vu comme des monstres. Mais lorsque cette réaction venait des proches... Il n’y avait pas pire…

“Quelle est ta mutation au fait ?”

0

RP posté le

Lioran n'aimait pas trop parler de lui. Encore moins quand il ne connaissait pas ceux qui demandaient des informations à son sujet. De plus, il ne donnait rarement des détails sur lui-même à des gens dont il en savait moins que eux n'en savaient déjà sur sa personne.

"Quelle est la vôtre?" demanda-t-il en retour avant de réfléchir à ce que lui avait dit Mark. "Oh alors je suis en présence de personnes qui connaissent bien l'endroit, je me trompe?" fit-il à ses deux compagnons. En quelques années, ils avaient du apprendre à connaître les lieux et pourraient lui faire découvrir plus rapidement que s'il ne le faisait seul. Il était venu ici en pensant ne rien partager, juste suivre un entraînement concernant ses pouvoirs et limiter les contacts avec les autres. Pourtant, il se disait que cela pourrait lui être favorable de se montrer amical et bienveillant, après tout ça ne le détournerait pas de son objectif. Alors pourquoi se dit-il soudainement que s'attacher à n'importe qui serait problématique pour la suite?

0
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>