{{{$data->nom}}}

Institut Xavier

Scène libre : Ambiance calme - enfin !

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

De plus en plus de personnes commençaient à arriver dans le parc. Charlie et Peter étant partis, je ne voulais pas rester plus longtemps ici, ou je finirais l'esprit en compote avant ce soir. Je remballai alors mes affaires et me dirigeai vers l'intérieur du bâtiment. J'espérais qu'il y ait moins de monde... J'entrai finalement dans la bibliothèque, endroit calme et apaisant, où les esprits fusent mais où je serais certainement moins perturbée. Et par chance, je remarquai que peu de personnes s'y trouvait.

Je déambulai entre les longues étendues de livres, survolai les titres rapidement. Fantastique ? Pas tellement mon genre de lecture. Policier ? Cela dépend, mais ce n'est pas non plus ce que je préfère. Non, mon genre de livre favori est... la science-fiction ! Les descriptions sont toujours intéressantes à lire, bien que les idées peuvent être parfois loufoques - mais c'est justement ce que j'aime. Concernant le futur, on n'a pas vraiment de bases sur lesquelles s'appuyer. Alors, il nous faut inventer un univers de toutes pièces. Et j'aime découvrir chacun de ces univers perçus par différents auteurs. Et sinon, j'aime bien les pièces de théâtre également - bien sûr -, même si je préfère tout de même les jouer que simplement les lire.

Je fus intriguée par le dos d'un livre, que je saisis sans plus tarder. Je reconnus alors un livre que je recherchais depuis longtemps et que je n'ai jamais trouvé. Je fis un effort considérable pour ne pas sauter de joie. J'allai m'installer dans un fauteuil, et me hâtai de l'ouvrir. Une impatience enfantine m'animait toute entière.

0

RP posté le

Aoife se sentait calme, elle avait commencé sa journée par une petite séance de sport puis avait enchaîné avec une longue séance de méditation. Lors de son cours les élèves s'étaient montrés attentifs et il lui avait semblé que les relations qu'ils entretenaient étaient plutôt apaisées, ce qui n'était pas toujours le cas. Rien d'étonnant pour un lieu où vivaient des dizaines d'adolescents maîtrisant plus ou moins bien leurs pouvoirs mais surtout leurs hormones. Il lui arrivait de sortir de cours épuisée par un tourbillon de tensions. Le répit offert par aujourd'hui la mettait dans une humeur délicieuse.

Estimant qu'il valait mieux en profiter, elle décida de se rendre à la bibliothèque pour s'accorder un moment de lecture. De toutes façons elle était trop détendue pour gâcher sa journée en se prenant la tête sur des livres d'histoire indigestes. Il fallait bien le reconnaître, les historiens avaient rarement une plume exceptionnelle.

La bibliothèque n'était pas très fréquentée, la plupart des résidents profitaient d'une belle journée dans le parc entourant l'institut. Elle se dirigea vers le rayon "littérature de genre", un peu d'humour et beaucoup d'imaginaire lui ferait beaucoup de bien. Sans hésiter, elle saisit un roman de Pratchett et se dirigea vers son fauteuil favori... Qui était occupé par la jeune Charity Fitzgerald, une élève agréable qu'Aoife appréciait et qui semblait également dans de bonnes dispositions. Sa bonne humeur la poussant à se montrer plus accessible que d'habitude, elle s'approcha un peu plus.



"Bonjour Charity, que lisez-vous aujourd'hui ?"

0

RP posté le

J'étais confortablement assise dans un fauteuil, le livre à la main, lorsqu'une voix m'interpella. Je manquai de sursauter. J'étais bien trop plongée dans ma lecture pour me rendre compte du monde extérieur. Je levai lentement la tête et reconnus Mme Kelly, une professeur d'Histoire. Je n'avais pas tellement l'habitude de parler avec les professeurs, à chaque fin de cours je m'arrange toujours pour partir dans les premiers, afin de ne pas subir les commentaires comme "Au fait, Miss Fitzgerald, concernant le dernier contrôle..." Non. Tout sauf ça.

Du coup, quand Mme Kelly m'adressa la parole, je restai un moment muette, cherchant quoi dire. Je finis par me rassurer, en me disant qu'on était en dehors des cours, et qu'elle me demandait simplement ce que j'étais en train de lire. Rien de plus. Je souris - d'un sourire légèrement forcé, je l'avoue - en lui répondant :

- Bonjour Mme Kelly, je lis un guide de théâtre.

Après un moment de silence - assez gênant -, j'ajoutai :

- C'est très intéressant.

0
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>