{{{$data->nom}}}

Institut Xavier

Scène libre : Encore une nouvelle

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

Lorsque ma voiture se gara, au lieu de sortir elle lança un dernier regard suppliant à la vieille dame assise à ses côtés. Elle ne voulait vraiment pas y aller mais elle fût chassée de la voiture à coup de "Aller aller !". Après avoir récupéré sa valise dans le coffre, elle s'arrête devant l'immense portail, la voiture repartant derrière elle. Bon.. il fallait bien faire quelque chose, elle entra alors dans l'enceinte de l'institut. Presque automatiquement elle baissa la tête se mettant à regarder ses pieds et marcher le long de l'allée. Il fallait trouver où aller mais la force de parler à quelqu'un lui manquait et c'était la dernière chose qu'elle voulait.

0

RP posté le

Je regarde ma montre. Ouf ! Fort heureusement, le prochain cours ne commence que dans 30 min. J'ai donc le temps pour prendre un peu l'air ! Je me précipite vers l'extérieur. A vrai dire, je commençais presque à suffoquer dans cette salle par une chaleur pareille ! D'autant que c'était d'un ennui mortel... Une fois sortie, je m'éloigne du bâtiment puis reste un moment immobile, laissant le soleil caresser mon visage. J'essaie de ne penser plus à rien. J'entends des rires au loin, mais n'y prête aucune attention. Il faut que je me calme. Une fois l'esprit vidé de tout stress, je poursuis ma marche dans la cour.

D'un seul coup, mon regard fut attiré par quelque chose dans l'allée centrale. Ou plutôt par quelqu'un. Une jeune fille s'avançait timidement, la tête tournée vers le sol, une grande valise à la main. Était-elle nouvelle ? En tout cas, je ne l'avais jamais vu auparavant - même si je ne suis pas non plus capable de reconnaître toutes les personnes de l'Institut. Elle avait l'air perdue.

0

RP posté le

Levant le regard quelques instants elle aperçut, rapidement, la silhouette d'une jeune fille. Mais tout aussi vite elle abaissa la tête à nouveau, se remettant à marcher tout droit en fixant le sol. Elle était perdue certes mais parler aux autres reste dangereux, tout le monde est horrible c'est évident.

Elle continua sa route en passant à côté d'elle, ayant un petit mouvement de recul. Ce nouvel endroit lui faisait un peu peur, c’était nouveau et grand, tout ce qu'elle détestait.

0

RP posté le

Logan était présent dans les couloirs. Posé contre un mur, un cigare à la main, il restait là à observer tout le monde du coin de l’œil. Il remarqua très vite une nouvelle arrivante au château, tout en venant les regarder tout les deux. Le brun resta là, appuyé contre son mur

0

RP posté le

Je me rendis compte - trop tard - que j'étais en train de fixer la nouvelle arrivante. C'est sûr que ce n'est certainement pas très agréable d'avoir quelqu'un qui t'observe comme j'étais en train de le faire. Subitement, je baissai la tête - et elle parut en faire de même.

J'hésitais encore lorsque la jeune fille passa à côté de moi sans se soucier de ma présence. Elle poursuivit sa route comme si de rien n'était. Je pus toutefois ressentir une grande angoisse, celle de l'inconnu et des autres. Ce sentiment m'envahit et je me mis à tourner nerveusement la tête, de crainte que d'autres personnes ne m'approchent. Je devais certainement avoir l'air un peu bête à tourner ainsi en rond ! Je tentai de me calmer, non sans difficulté.

Ce n'est pas moi, je n'ai aucune raison d'avoir peur. Calme...

Je pensais que j'avais fait des progrès depuis le temps que je suis ici, mais visiblement, cela laisse encore à désirer. Je me sens soudainement coupable, pour je ne sais quelle raison. Peut-être que je me suis dit que c'était ma faute, que je n'y mettais peut-être pas assez de bonne volonté...

En relevant la tête, j'aperçus à nouveau la jeune fille continuer jusqu'au grand bâtiment. Devais-je lui venir en aide ? A vrai dire, ce n'était pas vraiment l'envie qui me manquait. C'est surtout que je craignais de l'effrayer davantage en lui adressant la parole qu'en restant là à ne rien faire. Je comprenais son état d'esprit, et ne voulais pas la brusquer. Je restais donc immobile, face au bâtiment principal.

0

RP posté le

Elle finit par lentement s’arrêter devant l'immense bâtisse qui lui faisait face. Elle aurait voulu parler à cette fille dont elle venait de croiser le regard mais chaque partie d'elle lui hurlait que c'était trop risqué.

Elle se mordillait la lèvre, à la recherche d'une quelconque issue à cette situation. L'angoisse la gagnait petit à petit. Elle ne voulait plus y aller, elle voulait rentrer, aussi enfantin que cela puisse paraître. La seule personne assez rassurante dans son esprit est sa maman, elle veut la voir, maintenant.

Prenant une grande inspiration elle se calme peu à peu. Elle finit par faire demi-tour, son énorme valise toujours à la main. Elle balaye les gens du regard, se remettant à hésiter sur ce qu'elle devait faire. Cette fille aux cheveux roses ne semblait pas si méchante que ça. Elle commença à aller vers elle et se stoppa finalement à quelques mètres. Elle changea encore d'avis et resta bloquée en face d'elle. Elle devait vraiment avoir l'air d'avoir un problème, c'était d'ailleurs peut être un peu le cas. Elle se remit à mordiller sa lèvres, ne sachant quoi faire.

0

RP posté le

Même si Logan n'était pas ici en tant que professeur au départ, il commence à s'adapter aux lieux et aimer où il vivait. Surtout, les gens autour de lui n'avaient presque souffert sûrement pas autant que lui, mais il a déjà connu la douleur.


Décidant de s'approcher des deux jeunes femmes, le brun essaya de ne pas trop les effrayer avec sa carrure, essayant d'être assez souriant envers elles.


- Bonjour les filles un coup de main ? "

0

RP posté le

Elle réfléchissait encore à quoi faire, sociabiliser la dépassait et de loin.

Elle fût sortie de ses pensées par une voix grave et se tourna vers le nouvel arrivant qui avait apparemment fait le lien entre les deux jeunes filles alors qu'elle n'avait pas encore eu le courage de lui adresser juste un mot.

*Bonjour les filles un coup de main ? * Il se voulait rassurant, elle le savait grâce au sourire de celui-ci.

La réaction de la brune était certainement à l'antipode de ce qu'il souhaitait. Elle sursauta et le regardait, apeurée. Comme seul réflexe elle recula d'un pas et se rapprocha de la fille aux cheveux roses qui lui inspirait plus confiance. Elle savait sa réaction disproportionnée mais elle ne pouvait se retenir d’être aussi .. étrange ?

0

RP posté le

J'hésitais toujours et étais sur le point de partir lorsque la jeune brune sembla se rapprocher de moi. Je la regardais en essayant de ne pas la fixer trop farouchement, et elle aussi paraissait hésiter. Elle s'avança puis s'arrêta brusquement, avant de s'avancer à nouveau. Je compris alors qu'elle m'avait vu, mais qu'elle ne savait pas si elle devait venir me saluer ou non. Je tentai de paraître calme, et respirai un bon coup lorsqu'elle s'approcha finalement de moi.

Nous étions désormais face à face, mais aucune de nous deux n'osa prononcer un traître mot. Or il aurait bien fallu sortir un petit "bonjour", ou bien "tu es nouvelle", ou quelque chose du genre. Mais non. En plus, la jeune fille devant moi avait l'air mal à l'aise et se mordillait la lèvre.

Finalement, ce fut la voix d'un homme qui interrompit ce silence. D'où venait-il lui ? Je ne sais pas, je ne l'ai même pas vu arriver, peut-être a-t-il le don de se téléporter... Il avait l'air d'avoir compris le malaise entre nous puisqu'il nous demanda si nous avions besoin d'un coup de main. Cela se voyait-il autant que ça ? Apparemment oui... Faisons en sorte que cela soit plus discret la prochaine fois !

La pauvre nouvelle sursauta à la venue de l'homme, et vint se rapprocher de moi. Elle était totalement apeurée... Et encore une fois, c'était contagieux pour moi ! Je respirai un bon coup en me disant que ce n'était qu'un homme sympathique, qui était venu voir ce qu'il se passait - et qui s'ennuyait certainement. Après quelques minutes d'hésitation, je m'adressai à lui :

- Merci c'est gentil, je... j'allais présenter l'école à cette... euh... nouvelle arrivante ?

Je ne pense pas m'être trompée sur le compte de cette jeune fille - du moins, je l'espère, car sinon, je paraîtrais pour la dernière des imbéciles. Je me tournai ensuite vers la brune à côté de moi, et lui adressai un sourire. Ce dont elle avait besoin, après tout, c'était un peu de réconfort...

0

RP posté le

- N'ayez crainte, je suis plus ou moins un professeur aussi. Si jamais vous voulez de l'aide pour la visite je me joindrais volontiers à vous "


En venant les regarder toutes les deux à tour de rôle, sans bouger ou faire de geste brusque. Depuis que je suis arrivé ici, je travaille cela avec le professeur Xavier très un peu moins craint par mes semblables.

0

RP posté le

Elle avait observé l'homme avec beaucoup d'attention, elle était extrêmement méfiante envers eux. Après une longue réflexion et le fait que l'autre jeune fille ne semblait plus inquiète que cela, elle se détendit alors quelque peu.

Elle se sentait un peu bête maintenant, d'avoir aussi peur pour rien.


"Hum ... oui , je suis nouvelle.. Je m'appelle Barbara" Elle mit fin à son mutisme et leur adressa un petit sourire un peu bancal.


On lui avait dit qu'il fallait parler aux gens et que ça allait venir petit à petit, il fallait bien commencer.

0

RP posté le

Je regardai l'homme un peu plus attentivement. Il n'avait pas l'air méchant, mais il avait un air à la fois... dur et doux, c'était assez étrange. Il affirma qu'il était "plus ou moins" un professeur. En même temps, cela m'aurait drôlement étonné qu'il soit un élève ! Je ne l'avais jusqu'alors jamais croisé, mais peut-être faisait-il une autre classe. J'hésitais un peu avant de finalement prendre la parole - je savais pertinemment que la fille n'allait pas prononcer un seul mot.

- C'est gentil de votre part, mais c'est comme vous le voulez. Je ne pense pas me perdre en tout cas.

Enfin normalement. C'est vrai que ce domaine est tellement grand ! Mais avec le temps, on va dire qu'on s'y habitue, et on se perd moins que la première fois.


Quant à la jeune fille à mes côtés, elle semblait se détendre progressivement. La surprise de l'apparition de cet homme devait certainement retomber peu à peu. Et elle prononça des paroles ! Elle était effectivement nouvelle, et se prénommait Barbara. Elle avait un sourire quelque peu forcé, mais tout de même amical. Elle n'avait pas l'air très à l'aise en tout cas. Mais je ne peux lui en vouloir. Après tout, je suis aussi un peu solitaire quelques fois ! J'essaie de paraître la plus naturelle en lui adressant à nouveau un sourire et en lui disant :

- Joli prénom ! Enchanté Barbara et... eh bien, bienvenue à l'Institut Xavier !

Après un bref moment de silence, je poursuivis en lui tendant doucement la main :

- Je m'appelle Charity.

0
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>